Publicité

La Flandre arrête les mesures de soutien aux entreprises

La ministre flamande de l'Économie Hilde Crevits (CD&V) a plaidé pour un retour à la normale. ©Photo News101 / 500

Avec la reprise économique, le gouvernement flamand arrête, le 30 septembre, le soutien aux entreprises frappées par la crise du covid. Le Fédéral abordera la question lundi.

Le mécanisme de soutien des entreprises touchées par la crise du covid prendra fin le 30 septembre en Flandre. C’est ce qu’a annoncé vendredi la ministre flamande de l'Économie Hilde Crevits (CD&V). Au début de la crise, le mécanisme de soutien a été très largement utilisé. Toutes les entreprises qui devaient fermer leurs portes ou subir une lourde perte de chiffre d'affaires pouvaient prétendre à une indemnité.

-60%
Les entreprises peuvent encore recevoir une compensation si elles peuvent prouver qu'elles ont subi une perte de chiffre d'affaires de plus de 60%.

Entretemps, la plupart des commerces ont pu rouvrir. Cet été, des mesures de soutien subsistaient pour quelques secteurs fermés, ou qui avaient subi des pertes de leur chiffre d'affaires, comme les hôtels, les discothèques, les dancings et les agences de voyages. Ces soutiens cessent également fin septembre.

Pour le troisième trimestre, les entreprises pourront toutefois encore percevoir une indemnité, si elles peuvent démontrer qu'elles ont subi une perte de plus de 60% de leur chiffre d'affaires. La demande pourra être introduite à partir du 15 octobre.

Tensions au Fédéral

Côté fédéral, la question de la prolongation ou non des mesures de soutien sera abordée en début de semaine prochaine par le gouvernement. Parmi ces mesures, on trouve le droit passerelle corona et le chômage temporaire corona ainsi que le gel de la dégressivité des allocations de chômage.

D’ici-là il faudra accorder les violons entre partenaires flamands et francophones de la coalition Vivaldi. Les premiers souhaitent rapidement mettre un terme aux mesures de soutien, vu la reprise économique qui s’amorce. Les seconds plaident au contraire pour une prolongation de quelques mois.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés