Publicité

La Flandre en a ras-le-bol du communautaire...

©BELGA

Seuls 5,7% des électeurs flamands prêtent désormais attention à la réforme de l'Etat, alors qu'ils étaient 19,7% en 2010 et 13,3% en 2007...

Ras-le-bol du communautaire: c'est ce que pensent les électeurs du nord du pays. Telle est la principale conclusion de l'enquête post-électorale menée par la KUL auprès de 1.183 Flamands, et que relayent Le Soir, De Standaard et Het Nieuwsblad.

Il ressort de cette étude que seuls 5,7% des électeurs prêtent désormais attention à la réforme de l'Etat, alors qu'ils étaient 19,7% en 2010 et 13,3% en 2007.

La question relative au modèle institutionnel privilégié par les sondés témoigne de la même évolution. Alors qu'en 2010, 52% d'entre eux plaidaient pour un renforcement de l'autonomie des Régions et Communautés, ils n'étaient plus que 36,4% en 2014.

Plus de la moitié des électeurs interrogés (56,7%) déclarent par ailleurs s'identifier d'abord à la Belgique, devant la Flandre (27,7%).

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés