La N-VA veut faire payer ceux qui ratent leur parcours d'intégration

Le formateur Jan Jambon a préparé une note relative à l'intégration des immigrés. ©BELGA

La N-VA, aux commandes des négociations en Flandre, propose de durcir sa politique d'intégration, avec un examen obligatoire et une amende pour ceux qui échouent.

Après la note de départ, voici la note d'intégration. Les négociateurs flamands vont pour la première fois ce jeudi discuter du sujet, avec, comme point de départ, une note de Jan Jambon. Clairement, la N-VA travaille à une politique d'intégration beaucoup plus stricte en Flandre.

De Morgen a pu prendre connaissance d'un document de travail provisoire qui doit encore être négocié. On savait déjà que la note de De Wever prévoyait d’établir un "canon de l’identité flamande", c'est-à-dire une liste, encore à déterminer, de personnalités, d’œuvres, d’objets ou encore d'événements historiques pouvant définir l’identité flamande. La note de Jan Jambon est plus explicite.

Obligatoire et payant

Concrètement, on apprend qu'un test serait instauré, selon la volonté de la N-VA. Il servirait notamment à prouver la bonne connaissance de ce "canon flamand". Le "canon flamand" ferait donc partie du trajet d'intégration, à l'issue duquel le test de citoyenneté sera organisé. Il y aurait aussi un examen de langue.

Jusqu'à maintenant, seul le parcours d'intégration est obligatoire. Mais la N-VA veut rendre le test obligatoire pour les nouveaux arrivants. Ceux qui le ratent recevront une amende. La Flandre remettrait aussi un avis, suite au trajet suivi par la personne, à l'Office des Étrangers.

A noter que les cours de langue, les leçons d'"intégration" et le test seront payants pour les nouveaux arrivants.

Pour rappel, depuis 2004, la Flandre organise une politique d'intégration pour les nouveaux arrivants. Quinze ans plus tard, le parti de Bart De Wever estime donc qu'il est temps d'aller plus loin, en mettant l'accent sur "notre état de droit pluraliste, avec une attention particulière aux valeurs des Lumières", exprime la note. Mais d'abord, il faut négocier... N-VA, Open VLD et CD&V se retrouvent ce jeudi.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect