Le mouvement anti-islam Pegida fait des émules en Flandre

Rassemblement Pegida en Allemagne ©REUTERS

L'aile flamande du mouvement anti-islam Pegida a introduit une demande de manifester pour le 26 janvier prochain à Anvers.

L'aile flamande du mouvement anti-islam Pegida a déposé une demande officielle de manifester à Anvers le lundi 26 janvier et non pour le samedi 24 comme le mouvement en avait fait précédemment mention. Il s'agira d'un "rassemblement populaire pour la liberté et contre l'islamisation". La police anversoise examine actuellement cette demande. Aucune autorisation n'a encore été délivrée.

Pegida (acronyme allemand pour "Européens patriotes contre l'islamisation de l'Occident") a été lancé à l'automne en Allemagne et connaît depuis, dans son bastion de Dresde, un succès croissant. Le mouvement manifeste chaque lundi soir.

C'est également un lundi, le 26 janvier, que la branche flamande du mouvement a retenu pour une première manifestation. Le rassemblement est prévu à 20h00 à proximité de la cathédrale, selon la page Facebook de l'organisation, qui affirme son soutien à la maison-mère allemande. La page du réseau social compte déjà plus de 5.500 'likes' et 224 personnes ont précisé qu'elles seraient présentes à la manifestation. Les organisateurs appellent à un événement "pacifique et courtois".

Contre-manifestation

Le même jour vers 18h30, la plateforme citoyenne "Hart boven hard" ("Tout autre chose") tiendra une veillée à quelques centaines de mètres du lieu de rassemblement prévu par Pegida Vlaanderen. Les organisateurs entendent ici envoyer une "réponse directe et claire à ceux qui veulent semer la ségrégation et la haine sur la base de l'origine ou de la religion".

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés