Le parquet général demande la levée de l'immunité parlementaire de Dries Van Langenhove

©BELGA

Le procureur général de Flandre orientale a demandé au Parlement de lever l'immunité parlementaire du député et membre du Vlaams Belang, Dries Van Langenhove.

Nouveau tournant dans l'affaire Schild & Vrienden. Dries Van Langenhove, député flamand et membre du Vlaams Belang pourrait bien perdre son immunité parlementaire.

Le député est connu en Wallonie pour son rôle dans l'association d'extrême droite Schild & Vrienden, dévoilée au grand public par une enquête diffusée en 2018 sur la VRT. On y voyait Dries Van Langenhove ainsi que d'autres membres du mouvement de jeunesse tenir des propos racistes, antisémites et sexistes lors de discussions fermées.

Suite à ces révélations, une enquête a été ouverte par le tribunal de Gand pour violation de la loi sur le racisme, le négationnisme et la législation sur les armes à l'encontre de l'élu Vlaams Belang ainsi que d'autres membres de l'association flamande.

Le dossier examiné la semaine prochaine

Ce jeudi, le parquet de Flandre orientale, par l'intermédiaire du procureur général de Gand, demande à la Chambre de lever l'immunité du député flamand. L'intention de cette requête est de traduire l'élu de 27 ans devant le tribunal correctionnel pour "diverses violations de la loi sur le racisme et des violations de la loi sur les armes", confirme le parquet.

Si la levée de l'immunité est obtenue, l'intention du procureur est de porter "rapidement" l'affaire devant la chambre du conseil de Gand. Mais ce sera d'abord à la Chambre d'accepter cette demande. Le dossier devrait être examiné la semaine prochaine par la Commission des poursuites.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés