Le TAK vient protester chez Ghelamco

©Eric Flamand

Les nationalistes flamands craignent que le projet de stade national à Grimbergen ne serve de prétexte aux francophones pour réclamer l'élargissement de Bruxelles.

Les militants flamingants du Taal Aktie Komitee (TAK) ont manifesté samedi devant le quartier général de Ghelamco à Ypres à l'occasion d'une action de protestation "ludique" contre le projet de Stade national que l'entreprise envisage de construire sur le parking C de Grimbergen.

Le comité s'est rendu à Ypres "pour creuser à la pelle afin de trouver une base législative au projet", formule en clin d'oeil au fait que Ghelamco a placé la semaine passée une pelleteuse sur le parking C pour signifier que le sentier controversé n'existe déjà plus.

Le TAK est tout à fait opposé à la construction du stade national sur le parking C, au nom de la problématique de la mobilité et des inconvénients que craignent les riverains.

Comme alternative, le TAK suggère la modernisation du stade Roi Baudoin, un argument aussi avancé par la N-VA.

"D'autant plus, le projet est récupéré par la Belgique francophone pour remettre à nouveau en question les frontières de Bruxelles", ajoute le comité.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés