Moins d'investissements en Flandre: le Voka réclame des mesures

L'organisation patronale flamande a réclamé mercredi des autorités flamandes qu'elles prennent rapidement des mesures pour adopter une nouvelle politique d'octroi d'autorisations pour les entreprises.

(belga) - L'organisation patronale flamande Voka réagissait ainsi à la publication d'une étude du bureau Ernst & Young, qui indique que la Belgique est passée en 2009 de la 8e à la sixième place sur la liste des pays européens les plus attrayants en termes d'investissements. Mais les entreprises étrangères semblent bouder la Flandre et Bruxelles, au bénéfice de la Wallonie.

Pour le Voka, cette étude prouve que la Flandre doit faire un effort en matière d'octroi d'autorisation. "Obtenir une autorisation environnementale juridiquement valable est un véritable chemin de croix en Flandre", a souligné l'administrateur délégué du Voka, Peter Leyman, dans un communiqué. C'est également vrai en matière d'aménagement du territoire, a-t-il ajouté.

M. Leyman a toutefois reconnu que des améliorations se profilaient à l'horizon, grâce aux travaux de deux commissions travaillant sur l'accélération des projets d'investissements.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés