Publicité
Publicité

Peeters: 'plus avec moins'

Kris Peeters, le Ministre-Président flamand, lors de sa Déclaration de septembre

Plus de compétences pour plus de croissance, réclame le Ministre-Président flamand lors de sa Déclaration de septembre. Pour assurer bien-être et prospérité au peuple flamand, Kris Peeters plaide en effet pour une nécessaire "révolution copernicienne". Au-delà de la question des compétences, Peeters a averti qu'il "faudra faire plus avec moins".

Le ministre-président flamand Kris Peeters a donné lecture lundi de la déclaration de Septembre à l'occasion de la rentrée du Parlement flamand. La Flandre souhaite obtenir plus de compétences afin de garantir, dans le futur, sa prospérité et son bien-être mais elle "devra faire plus avec moins", a-t-il dit.


Kris Peeters s'est enorgueilli lundi des succès engendrés ces derniers jours par son gouvernement dans deux dossiers importants. Il a enfin pu donner un coup d'accélérateur au projet Oosterweel de désengorgement de la ville d'Anvers, qui était bloqué depuis des années. Il a par ailleurs réussi à boucler un budget 2011 en équilibre.


Les prévisions de l'économie flamande sont meilleures après les "trous béants" laissés par la crise financière. On s'attend cette année à une croissance d'1,8% au nord du pays, et 1,7% l'année prochaine. Kris Peeters a appelé les Flamands à "ne pas se lamenter" sur leur économie, même si, a-t-il dit, il convient de rester "vigilant".


Si la Flandre veut encore accroître sa prospérité dans le futur, elle devra rapidement disposer de nouvelles compétences. La "révolution copernicienne" est nécessaire, d'urgence, a-t-il insisté. A cet égard, le message aux négociateurs fédéraux est connu: "Nous demandons qu'on nous donne la force et les instruments, les compétences permettant d'accroître notre prospérité flamande et le bien-être dans notre société".


Kris Peeters a souligné combien à son sens la Flandre s'était saignée au profit de la société anonyme Belgique. Ainsi, a-t-il rappelé, depuis la mise sur pied de l'équipe Peeters II, ce sont pas moins de 2 milliards d'euros qui ont été consacrés au retour accéléré de l'équilibre en 2011. Il est également prévu que la Flandre ne se retrouve plus dans le rouge dans les prochaines années. Elle ne réalisera pas de surplus non plus.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés