Quand la Flandre s'exprime en catalan

©BELGA

L’Office flamand du tourisme propose le catalan comme langue sur son site aux côtés d’autres langues nationales…

La compassion des nationalistes flamands pour les indépendantistes catalans n’est plus aujourd’hui un secret. Parallèlement à la sympathie de plusieurs dirigeants politiques de la N-VA pour le combat pour l’indépendance de la Catalogne initié par Carles Puigdemont et ses compagnons de route, le tourisme flamand fait discrètement, et à sa manière, entendre sa préférence.

En effet, une petite visite sur le site internet de Visit Flanders, l’office flamand du tourisme, en donne un aperçu. En effet, le futur candidat à la découverte du patrimoine flamand a le choix entre différentes langues nationales pour s’informer et planifier son voyage. Les dirigeants de l’office flamand du tourisme ont donc mis sur un pied d’égalité, l’anglais, l’allemand, le français, le néerlandais, le russe, l’espagnol (le castillan) et… le catalan.

©vadot

Des Espagnols se demandent ainsi à quel jeu jouent les autorités flamandes en accordant la même importance au catalan et au castillan. Ils déplorent ce qui apparaît comme une sorte de prosélytisme en faveur des indépendantistes catalans, même s’ils ne vont pas jusqu’à déclencher l’incident diplomatique. Ouf!

En Wallonie, c’est plutôt la neutralité ou plutôt une attitude diplomatique sur le site de Wallonie Belgique Tourisme, l’office wallon du tourisme. Ici, le visiteur a le choix entre le français, le néerlandais, l’anglais, l’allemand, l’italien et l’espagnol. Les Bruxellois de visit.brussels ont opté pour la même approche.

Lire également

Contenu sponsorisé

Partner content