Sihame El Kaouakibi quitte l'Open Vld

Sihame El Kaouakibi est dans l'oeil du cyclone depuis plusieurs semaines. ©Photo News

Sihame El Kaouakibi a annoncé ce jeudi qu'elle quittait le parti libéral flamand. Fragilisée par les accusations qui pleuvent sur elle et son association Let's Go Urban, elle continuera cependant à siéger au Parlement flamand en tant qu'indépendante.

Alors que la commission statutaire de l'Open Vld planche sur son sort, Sihame El Kaouakibi n'a pas attendu que le couperet tombe. La jeune députée flamande anversoise a annoncé ce jeudi quitter la formation politique.

Personnalité connue et respectée dans la métropole, Sihame El Kaouakibi a vu son étoile pâlir depuis plusieurs semaines. Elle est soupçonnée d'avoir détourné à des fins personnelles des subsides destinés à son association d'inclusion des jeunes Let's Go Urban .

Députée indépendante

"Nous risquons de subir des dégâts en tant que parti à cause d'une histoire par rapport à laquelle nous ne disposons d'aucune information."
Egbert Lachaert
Président de l'Open Vld

Egbert Lachaert, son président de parti, entendait initialement laisser la justice faire son travail à ce sujet. L'incapacité de la députée à fournir des explications quant aux montants qui lui avaient été alloués l'ont cependant fait changer d'avis. Le mois passé, il a saisi la commission statutaire du parti pour prendre position.

"Nous risquons de subir des dégâts en tant que parti à cause d'une histoire par rapport à laquelle nous ne disposons d'aucune information. Je ne peux pas laisser faire ça en tant que président", Egbert Lachaert.

Le chef de l'Open Vld avait également demandé à Sihame El Kaouakibi de quitter son strapontin au Parlement flamand, mais celle-ci ne l'entend pas de cette oreille. Elle a indiqué qu'elle continuera à siéger en tant qu'indépendante.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés