Un troisième candidat à la présidence de l'Open Vld

©BELGA

Après des semaines à souffler le chaud et le froid, Egbert Lachaert entre finalement dans la course pour succéder à Gwendolyn Rutten à la présidence de l’Open VLD, lors de l’élection en mars.

Le chef de file des libéraux flamands à la Chambre devrait annoncer sa candidature aujourd’hui, nous confirme-t-on à bonnes sources. Quant à l’intéressé, il ne souhaite pas s’exprimer sur le sujet à ce stade.

Après Bart Tommelein, bourgmestre d’Ostende, et la députée flamande Els Ampe, le quadra né à Gand complète donc la ligne de départ qui compte aujourd’hui trois coureurs – le jeune Francesco Vanderjeugd s’était aussi déclaré candidat, avant de s’allier à Tommelein à mi-parcours.

Quelle conséquence? De faire de l’ombre à l’homme fort d’Ostende, jusqu’ici grand favori. En effet, Lachaert est un poids lourd du parti. Qui s’est notamment fait remarquer il y a quelques semaines en criant haut et fort – soutenu par le ministre des Finances Alexander De Croo – ce que certains disaient tout bas: non à la violette (alliant socialistes, libéraux et écologistes), jugée trop à gauche. Brisant par-là les rêves de l’actuelle patronne de la maison libérale, Gwendolyn Rutten, qui s’était vue promettre le "16" en échange d’une montée au pouvoir sans la N-VA.

Assez pour que le chef de file engrange la sympathie des supporters bleu foncé du parti – principalement à la base –, dont il est vu désormais comme le candidat.

Parmi ses soutiens, l’on notera le bourgmestre de Courtrai, Vincent Van Quickenborne.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés