Voici le casting complet du gouvernement flamand

Wouter Beke et Hilde Crevits, deux des trois ministres CD&V. ©Photo News

La N-VA hérite de trois portefeuilles ministériels, en plus de la ministre-présidence, ainsi que de la présidence du Parlement flamand. Le CD&V en obtient lui aussi trois, dont un pour son président Wouter Beke, tandis que l'Open VLD en compte deux.

Le casting du nouveau gouvernement flamand, présidé par le nationaliste Jan Jambon (N-VA), a été dévoilé ce mardi soir pour l'essentiel, après que les trois partis de la coalition - N-VA, CD&V et Open VLD - ont approuvé lors de congrès avec les militants leur participation gouvernementale.

Le parti de Bart de Wever, en plus de la ministre-présidence, a également obtenu la présidence du Parlement flamand. C'est Liesbeth Homans qui occupera le poste. La N-VA obtient aussi trois postes ministériels: l'Enseignement pour Ben Weyts, l'Environnement et l'Energie pour Zuhal Demir et le Budget et les Finances pour Matthias Diependaele.

Côté CD&V, ce sont aussi trois ministres qui entrent au gouvernement: le président du parti Wouter Beke, qui va donc devoir quitter le gouvernement fédéral, au Bien-Être, Hilde Crevits, qui ne briguera donc pas la présidence des démocrates-chrétiens, à l'Economie et au Travail et Benjamin Dalle aux Médias et pour occuper le poste de ministre en charge de Bruxelles.

Enfin, l'Open VLD, dernier à annoncer le nom de ses deux ministres, ce mercredi matin, a choisi Bart Somers , bourgmestre de Malines, pour la compétence des Affaires intérieures et du Vivre ensemble. Il sera aussi vice-ministre-président du gouvernement flamand. Lydia Peeters écope quant à elle de la Mobilité et des Travaux publics. La présidente des libéraux Gwendolyn Rutten n'entrera donc pas au gouvernement régional. 

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés