1,2 million de pensionnés touchent moins de 1.500 euros

57% des pensions de salariés sont inférieures à 1.500 euros net par mois, une proportion qui monte à 67% chez les indépendants, mais chute à 6% chez les fonctionnaires. ©Photo News

Cela représente environ la moitié de tous les pensionnés actuels avec d'importants écarts entre catégories. Ainsi, deux pensions d'indépendants sur trois sont inférieures à 1.500 euros net, une proportion qui tombe à 6% chez les fonctionnaires statutaires retraités.

1,2 million de Belges, soit un retraité sur deux, reçoivent actuellement une pension inférieure à 1.500 euros net mensuels, selon les derniers chiffres qui nous ont été communiqués par le service public fédéral des Pensions.

Si les discussions relatives à la formation du prochain gouvernement fédéral n’ont pas encore vraiment démarré, nul doute que l’augmentation de la pension minimum à 1.500 euros net sera à nouveau âprement débattue. Ce relèvement était l’une des mesures phares du volet socioéconomique des notes de l’ex-informateur royal Paul Magnette (PS). Et la famille socialiste, tant au sud qu’au nord du pays, continuera en tout cas à la prôner avec ferveur dans toute future négociation.

Aujourd’hui, on compte encore de nombreuses femmes pensionnées dont la carrière professionnelle a été très courte. D’où leur pension très basse.
Frank Vandenbroucke
ancien ministre sp.a

Carrières incomplètes

Cette hausse de la pension plancher concerne énormément de monde dans notre pays. Les pensionnés belges qui, aujourd’hui, perçoivent moins de 1.750 euros brut, soit grosso modo 1.500 euros net, sont en effet plus de 1,2 million. Précisément: 348.353 en Wallonie, 70.838 à Bruxelles, 715.916 en Flandre et 93.554 à l’étranger.

"Ce nombre très élevé s’explique principalement par les carrières incomplètes", fait observer l’expert en la matière et ancien ministre sp.a, Frank Vandenbroucke. "Aujourd’hui, on compte encore de nombreuses femmes pensionnées dont la carrière professionnelle a été très courte. D’où leur pension très basse. Mais ce groupe diminue d’année en année."

Deux indépendants sur trois concernés

La répartition selon la catégorie professionnelle n’étonnera personne. Ainsi, deux pensions d’indépendant sur trois (67%) sont inférieures à ce niveau de 1.500 euros net. Ce pourcentage n’est plus que de 57% pour les pensions des salariés. Quant aux fonctionnaires statutaires retraités, ils ne sont que 36.819 à devoir se contenter d’une pension inférieure à 1.750 euros brut et 6% seulement à avoir une pension inférieure à 1.500 euros net mensuels.

Pour l’heure, il est difficile d’estimer le nombre de pensionnés susceptibles de bénéficier du relèvement à 1.500 euros de la pension minimum (contre 1.266 euros actuellement). "Tout dépendra des choix opérés par le prochain gouvernement", souligne Frank Vandenbroucke. "Dans la dernière note de Paul Magnette, on pouvait lire que ces 1.500 euros s’appliqueraient à une carrière complète de 45 ans. En clair, les personnes qui n’auraient pas travaillé autant d’années ne pourraient pas y prétendre."

Frank Vandenbroucke appelle les futurs négociateurs du prochain gouvernement à lancer le débat, en y incluant aussi la simplification des règles existantes.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect

Messages sponsorisés

n