19,55% des étudiants ont réussi l'examen de médecine

Malgré l'épidémie de Covid-19, le taux de réussite reste stable en première session ©Photo News

Sur les 4.025 candidats, 787 ont réussi l'examen d'entrée en médecine et dentisterie. Un taux similaire aux années précédentes, malgré les modalités sanitaires exceptionnelles.

La première épreuve de l'examen d'entrée en médecine et dentisterie se déroulait ce vendredi 28 août. Parmi les plus de 4.000 inscrits, 787 ont été proclamés lauréats au terme de la délibération, soit un taux de 19.55% de réussite. "Il faudra attendre les résultats de l'épreuve du 12 septembre prochain pour pouvoir tirer des conclusions, mais on constate un taux de réussite qui reste dans la moyenne des éditions précédentes malgré l'épidémie de coronavirus", souligne Laurent Despy, administrateur de l'Académie de recherche et d'enseignement supérieur (Ares).

Les candidats étaient amenés à répondre à 120 questions à choix multiples réparties en 2 séries de 60 questions portant sur 8 matières, dont 4 scientifiques (chimie, biologie, physique, mathématiques) et 4 matières relatives à la communication et à l'analyse critique de l'information (raisonnement, communication, éthique et empathie). Pour réussir l'épreuve, les candidats devaient obtenir une moyenne de 10/20 pour chacune des deux parties ainsi qu'au moins 8/20 pour chacune des matières.

Une édition exceptionnelle

En raison de la crise du coronavirus, l'examen d'entrée était cette année décentralisé. Il se déroulait au sein de différentes universités proposant un 1er cycle en médecine ou dentisterie afin de respecter les mesures sanitaires. Pour les étudiants recalés, une seconde session est prévue le 12 septembre prochain, selon les mêmes modalités pratiques, c'est-à-dire en présentiel et de manière décentralisée.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés