Affaire Dutroux: "Si c'était des enfants de richards, on les aurait cherchés"

©Photo News

Raoul Hedebouw suscite la polémique avec ses propos sur l'affaire Dutroux qu'il considère avant tout comme une affaire de classes.

Le porte-parole du PTB, Raoul Hedebouw, est un fervent défenseur des classes populaires, et ce, jusque dans l'enquête liée à la disparition des victimes de Marc Dutroux, 20 ans après son arrestation. Dans les colonnes du Monde, il a déclaré que "l'affaire Dutroux est avant tout une affaire de classes. Si c'était des enfants de richards, on les aurait cherchés.

Il s'explique en comparant cette affaire avec celle de la disparition en 1992 d'Anthony De Cleck (11 ans), fils d'un homme d'affaires belges actif dans le textile Jan De Cleck. "Là, on avait mis les moyens", affirme-t-il.

Raoul Hedebouw dénonce une justice de classe, toujours appliquée aujourd'hui, selon lui. 

Sur les réseaux sociaux, ces propos passent mal. Les internautes estiment que ce discours manque de tact sur ce sujet ultra-sensible.


Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés