Publicité
Publicité

Affaire Jürgen Conings: un nouveau patron au SGRS

Le vice-amiral Wim Robberecht prendra la direction du Service général du renseignement et de la sécurité (SGRS) à la mi-août. ©BELGA

Le nouveau patron du service de renseignement militaire devra mener à bien le plan d'actions qui doit refondre le SGRS dont les dysfonctionnements ont été mis au jour avec l'affaire Jürgen Conings.

Le vice-amiral Wim Robberecht prendra la direction du Service général du renseignement et de la sécurité (SGRS) à la mi-août, a annoncé la Défense ce vendredi.

La décision de remplacer le général-major Philippe Boucké a été prise d'un commun accord avec la ministre de la Défense, Ludivine Dedonder, et le Chef de la Défense, l'amiral Michel Hofman.

Des dysfonctionnements

Mercredi, le "patron" de l'armée belge, l'amiral Michel Hofman, a une nouvelle fois admis des dysfonctionnements au sein de son organisation et en particulier du service de renseignement militaire, le SGRS, dans le suivi du militaire d'extrême droite Jürgen Conings, tout en assurant que des réformes étaient en cours.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés