Publicité

Année touristique 2016 belge en berne

La citadelle de Namur ©IMAGEGLOBE

Les chiffres 2016 ne sont guère rejouissants en matière de tourisme: un printemps médiocre, un été pas plus florissant. Seule la Wallonie tire son épingle du jeu en matière de nuitées réservées.

Le tourisme belge en berne. Selon les chiffres du SPF Economie, l'année 2016 s'est affichée en recul sur le plan du tourisme. Avec 36.855.214 nuitées réservées en 2016 dans toute la Belgique, on atteint des niveaux inférieurs à ceux enregistrés en 2015 (-4%). Certes, après un printemps et un été médiocres, les chiffres se sont redressés à l'automne et l'hiver. A partir de novembre, le secteur avait même retrouvé son niveau de 2015.

©Document SPF Economie

-> Par région:

• La Région Bruxelles-Capitale a connu la plus forte baisse des nuitées. Elles ont chuté de 19% en 2016 avec un creux important en avril (-34%), en mai (-33%) et en août (-36%).
• La baisse annuelle en Flandre est de 2% avec jusqu'à -15% en avril.
La Wallonie navigue, elle, à contre-courant. Sur l'ensemble de l'année, elle note une hausse de 2% du nombre de ses nuitées avec un recul de 5% en mai.

La moitié des nuitées en Belgique a été réservée dans un hôtel (47%). Les logements de vacances (17%) montent sur la deuxième marche, suivis des parcs de vacances (15%) et des auberges de jeunesse (10%). Des proportions quasi inchangées sur un an.

Côté touristes, les Belges restent les acteurs les plus importants du tourisme chez nous. Les Néerlandais ont réservé 13% des nuitées, 7% le sont par des Français, 6% par des Allemands, 5% par des Britanniques. Des différences existent certes entre les régions.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés