Publicité
Publicité

Au procès de Paris, les djihadistes survivants s'épanchent

Les Molenbeekois Salah Abdeslam et Mohamed Abrini, accusés de participation aux attentats du 13 novembre 2015 à Paris, se sont présentés comme des "jeunes comme les autres", entre casino, fête et stupéfiants.