Comment les écoles doivent gérer le coronavirus

Les règles en cas d'absence non couverte par un certificat médical sont assouplies dans les écoles en Fédération Wallonie-Bruxelles suite au coronavirus. ©Kristof Vadino

La ministre de l'Éducation Caroline Désir a transmis une nouvelle circulaire sur le coronavirus aux établissements scolaires. L'annulation des voyages scolaires n'est pas préconisée et aucune fermeture d'école n'est envisagée.

Les chefs d'établissements des écoles de la Fédération Wallonie-Bruxelles ont tous reçu ce jeudi une circulaire contenant des précisions sur les mesures à prendre face à un cas suspecté de coronavirus. Bien que les recommandations du SPF Santé publique restent à ce stade inchangées, la ministre Caroline Désir (PS) a souhaité répondre avec ce texte aux demandes des écoles de disposer d'instructions claires, nous explique-t-on.

Cas suspect

Concrètement, la circulaire détaille les mesures à prendre, étape par étape, face à un cas suspect.

50
Cas confirmés
Cinquante cas de coronavirus ont jusqu'à présent été détectés en Belgique.

Si un enfant ou un membre du personnel tombe malade dans les 14 jours suivant son retour de voyage, il est tenu de rester à la maison, rappelle-t-elle. Un contact avec le médecin de famille doit être pris par téléphone et il doit être fait mention des antécédents de voyage et des symptômes de l'enfant ou du membre du personnel concerné. Le médecin de famille pourra ensuite évaluer la situation et prendre les mesures appropriées.

Si un enfant ou un membre du personnel est un cas confirmé de Covid-19, le service de surveillance des maladies infectieuses de la Région prendra alors d’initiative contact avec les interlocuteurs compétents au sein du pouvoir organisateur afin de les informer de l’ensemble des mesures à prendre.

Aucune fermeture envisagée

Alors que les écoles italiennes sont fermées jusqu'au 15 mars, aucune mesure de fermeture n'est envisagée à ce stade en FWB. "Le SPF Santé publique considère que, tant que notre pays compte un nombre limité de cas, il est suffisant d’isoler les patients et d’être attentif aux symptômes des personnes qui ont été en contact avec ceux-ci", rappelle la ministre.

La situation en Italie, où plus de 3.000 cas et 107 décès ont été confirmés, est pour l'heure sans commune mesure avec celle de la Belgique, qui compte 50 cas confirmés.

Contrôle des absences

En ce qui concerne les absences des élèves dans le contexte lié au développement du Covid-19, les règles sont assouplies. Si l'élève absent n'est pas couvert par un certificat médical, le chef d'établissement pourra considérer l'absence comme justifiée si elle relève de "circonstances exceptionnelles liées à des problèmes familiaux, de santé mentale ou physique de l'élève ou de transports".

Il revient au pouvoir organisateur de prendre attitude quant au maintien des voyages.
Caroline Désir
Ministre de l'Éducation

Dans le contexte lié au développement du coronavirus, le chef d'établissement pourra élargir la notion de "circonstances exceptionnelles" à des cas non listés. La durée maximale de l'absence liée au Covid-19 est également laissée à l'appréciation du directeur d'école.

Voyages scolaires

L'annulation des déplacements scolaires à l'étranger n'est pas préconisée. "Il revient au pouvoir organisateur de prendre attitude quant au maintien du voyage" sur la base des conseils aux voyageurs du SPF Affaires étrangères sur son site internet, précise Caroline Désir.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés