Avancées belges dans la lutte contre le cancer du sein

©Photo News

Des chercheurs belges mettent en avant l'importance d'étudier les métastases d'un cancer du sein pour le choix du traitement.

Avancées dans la recherche sur le cancer du sein et plus spécifiquement dans le choix des traitements. Des chercheurs de l'Institut Bordet, de l'ULB, la VIB et la KUL mettent en exergue l'importance de l'analyse des métastases lors de rechutes face à la maladie. Et pour cause, en cas de rechute après plusieurs années, le cancer initial peut avoir subi de multiples modifications de profils.

Selon les chercheurs, l'étude biologique de métastases permet de reconstituer l'historique de l'évolution de la maladie. Leur étude montre en effet que dans la majorité des cas, toutes les métastases sont issues d’un précurseur métastatique unique.

Connaître le profil génomique d'au moins une, voire plusieurs métastases peut surtout fournir une explication quant à la réponse des traitements anticancéreux de la patiente.

Il s'agit de la première étude basée sur l'analyse de multiples métastases obtenues par autopsie de patiente.  Jusqu'ici en effet, le choix des traitements reposait sur l'analyse de la tumeur primaire.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés