Baisse du chômage... grâce aux exclusions

©TD_TR

Une baisse du chômage ne signifie pas spécialement une augmentation du taux d'emploi. La diminution du nombre de chômeurs belges est notamment imputable aux exclusions du chômage depuis le début de l'année.

402.950 chômeurs complets indemnisés demandeurs d'emploi ont perçu une allocation en Belgique en septembre. Cela représente 61.148 personnes de moins qu'en septembre 2014 (-13,2 %), indique vendredi l'Office national de l'emploi (Onem). Le chômage indemnisé est en baisse pour le 13e mois consécutif sur base annuelle.

©Onem

Des exclusions du chômage

Mais cette baisse importante n'est pas étrangère à la décision du gouvernement Michel de limiter à trois ans les allocations d'insertion depuis le début de l'année. Parce que si les gens sont exclus du chômage, il y a forcément moins de chômeurs, mais pas systématiquement plus de travailleurs...

Entre janvier et août 2015, on dénombre 24.810 personnes qui sont sorties du système. Ils seraient, selon des chiffres provisoires, 2.030 en septembre. Alors que l'année n'est pas encore finie, on dépasse déjà largement les 19.900 personnes initialement prévues dont parlait Willy Borsus, le ministre de l'Intégration sociale, pour l'ensemble de l'exercice 2015.

A noter également que parmi les exclus du chômage en septembre, 40% étaient pourtant en train de suivre une formation.

24.810
C'est le nombre de personnes qui sont sorties du système de chômage depuis janvier suite à la modification des conditions pour obtenir l'allocation d'insertion.

Des femmes, des jeunes et des Wallons

La baisse du chômage indemnisé concerne davantage les femmes (-32.472 personnes ou -15,1%). Le chômage masculin, quant à lui, baisse également sur une base annuelle mais dans une moindre mesure (-28.676 personnes ou -11,5%). Les femmes ont également été les plus touchées par l'exclusion du chômage, tout comme les jeunes.

Le chômage des jeunes (moins de 25 ans) diminue de 22,3% tandis que le chômage des 25 à 49 ans diminue de 16,3%. Il baisse également dans la classe d'âge des 50 à 58 ans (-8,1%). Par contre, le nombre de chômeurs de 59 à 65 ans augmente (+23,3% ou +5.145 personnes), en grande partie à cause du relèvement de 58 à 60 ans, début 2013, de la limite d'âge pour l'obtention d'une dispense d'inscription comme demandeur d'emploi, selon l'Onem.

La diminution du nombre de chômeurs est généralisée dans les trois Régions du pays. La baisse est de 17,0% en Région wallonne (à 167.787 chômeurs), de 14,3% en Région de Bruxelles-Capitale (à 69.561) et de 8,4% en Région flamande (à 165.602 chômeurs).

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés