Ces mandataires qui oublient de déclarer leurs données

En 2018, Charles Michel, Premier ministre, a gagné 257.089 euros. Il n'était pas le mandataire politique le mieux payé du pays.

La liste des mandats politiques pour 2018 est publiée. Comme d'habitude, on y retrouve les mauvais élèves qui n'ont pas communiqué leurs données.

La Cour des comptes a publié les déclarations de mandats pour l'année 2018. Attendue habituellement à la mi-août, la mise à jour avait été retardée de six mois. De nouveaux types d'assujettis font leur apparition dans le relevé. Il s'agit notamment de collaborateurs de ministres et autres fonctions pouvant présenter un risque de conflit d'intérêts. Ceux-ci exercent parfois leur fonction à temps partiel, avec un autre emploi dans le privé.

Au total, 807.237 mandats exercés par 22.184 politiciens et hauts fonctionnaires sont désormais répertoriés. La liste n'est pas tout à fait complète. Comme d'habitude, certaines personnes ont omis de rendre les données attendues.

Les négligents

Qui a fauté? Au total, 186 mandataires, dont 43 en Région bruxelloise, n'ont pas respecté leur obligation de déclaration auprès de la Cour des comptes, d'après le site Cumuleo qui, chaque année, analyse ces données. "Un chiffre assez classique", commente Christophe Van Gheluwe, le responsable de ce site internet. 

Le député bruxellois Ibrahim Dönmez (PS), l'ancien bourgmestre et président du conseil communal de Braine-le-Comte Jean-Jacques Flahaux (MR) ou encore le président du CPAS de Namur Philippe Noël (Ecolo) figurent parmi ceux qui n'ont pas produit leurs mandats.

Il y a aussi ceux qui n'ont pas rendu leur déclaration de patrimoine: les échevins Abdellah Achaoui (PS, Molenbeek) et Fabian Maingain (DéFI, Bruxelles) ainsi que la bourgmestre de Saint-Nicolas, en province de Liège, Valérie Maes (PS). Certains mandataires figurent sur les deux listes: le bourgmestre d'Aywaille Thierry Carpentier (MR) et l'échevin molenbeekois et ancien député bruxellois Amet Gjanaj (PS) notamment.

Désormais, la Cour des Comptes peut infliger des sanctions administratives à l'encontre des mandataires en infraction. Le fera-t-elle? "La Cour des Comptes n'est pas très proactive dans son rôle de contrôle", estime le responsable de Cumuleo. 

Pénétrez dans le labyrinthe des mandats politiques

Vous pouvez chercher par nom de famille ou nom de l’organisation. Notre banque de données répertorie tous les mandats de nos 6300 élus politiques. Par contre, les données des hauts fonctionnaires ou militaires ne s’y trouvent pas. Les informations concernent l’année 2018.

Notre outil | Pénétrez dans le labyrinthe des mandats politiques

Ils gagnent plus qu'un Premier

Un des grands intérêts de cette collecte est de déterminer qui cumule quoi. Il s'avère que la "championne" des cumulards de la version précédente (pour 2017 donc), Eliane Daels, qui était alors échevine à Evere, est passée de vingt-neuf mandats rémunérés à quatre. 

Rappelons qu'en matière de cumul des mandats, la situation a évolué ces dernières années, la pression des "affaires" aidant. Ainsi, en Wallonie, le Code de la démocratie locale a été modifié en 2018, suite à l'affaire Publifin, afin de limiter les possibilités de cumul. 

On n'a par exemple pas le montant exact perçus par les bourgmestres et échevins!
Christophe Van Gheluwe
Responsable de Cumuleo

Pour la première fois, les données de la Cour des Comptes intègrent donc les rémunérations, mais avec des fourchettes très larges, telles que "10.001 - 50.000 euros" pour certaines fonctions. Difficile, donc, d'avoir une vue précise. "On n'a par exemple pas le montant exact perçu par les bourgmestres et échevins!", pointe le responsable de Cumuleo, qui regrette aussi que les déclarations de patrimoine ne soient, en Belgique, pas rendues publiques.

Les chiffres disponibles permettent néanmoins de pointer quelques tendances. Exemple? Au total, environ 30 mandataires politiques ont gagné davantage que le Premier ministre de l'époque: en 2018, Charles Michel avait gagné 257.089 euros bruts. 

Pour savoir qui gagne combien et le nombre de mandats cumulés, rendez-vous sur notre moteur de recherche:  https://multimedia.lecho.be/mandats2020/ 

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés