Publicité
Publicité

Comment l'Union Minière a sapé l'indépendance du Congo

Au moment de la déclaration d’indépendance, le 30 juin 1960, le groupe minier belge était le poumon économique du Congo. Malgré cette immense responsabilité, l’Union Minière du Haut Katanga a préféré jouer la carte de l’explosion du pays. Une plongée dans ses archives, rue du Houblon à Bruxelles, nous montre un travail de sape systématique qui a détruit l’espoir congolais mais aussi gravement endommagé l’image de la Belgique et menacé la stabilité politique internationale.