Coronavirus: le nombre moyen d'infections en Belgique a doublé en une semaine

Le nombre d'infections au coronavirus en Belgique s'élève à 68.751. ©Photo News

Le nombre d'infections en Belgique a doublé en une semaine, il s'élève désormais à 68.751 cas selon Sciensano. Une étude de l'université d'Anvers affirme toutefois que le nombre d'infections serait en réalité douze fois plus élevé.

Le nombre moyen d'infections au coronavirus est passé à 448,1 par jour entre le 22 et le 28 juillet, indique samedi l'Institut de santé publique Sciensano dans la mise à jour des données de son tableau de bord. Cela représente une augmentation de 104% par rapport à la semaine précédente.
Le nombre d'infections en Belgique s'élève désormais à 68.751, contre 68.006 vendredi.

448,1
cas d'infections par jour
Le nombre moyen d'infections au coronavirus est passé à 448,1 par jour entre le 22 et le 28 juillet.

Sur la même période, 3.137 nouveaux cas confirmés ont été rapportés, 2.269 (72%) en Flandre, 601 (19%) en Wallonie et 267 (9%) à Bruxelles.

Le nombre de nouveaux cas de Covid-19 pour 100.000 habitants continue également d'augmenter. Pour la période s'étalant sur deux semaines, et jusqu'au 28 juillet inclus, 40,7 cas ont été recensés (contre 36,5 vendredi).
Le nombre d'admissions à l'hôpital progresse aussi avec 23 par jour (18,7 vendredi), en progression de 89% par rapport à la semaine précédente.

Sciensano fait également part d'une moyenne de 2,7 décès par jour. Depuis le début de l'épidémie, 9.841 personnes ont perdu la vie des suites du Covid-19.

"800.000 Belges contaminés" selon l'université d'Anvers

Quelque 800.000 Belges ont été contaminés par le Covid-19 ces derniers mois, soit douze fois plus que les chiffres officiels, selon une étude de l'université d'Anvers publiée samedi par De Morgen.

L'université d'Anvers a effectué des analyses sur des milliers d'échantillons de sang depuis la fin du mois de mars et a établi qu'au moins 7% de la population a été infectée par le coronavirus, soit environ 782.000 personnes. "Notre analyse est peut-être une sous-estimation", ajoute le professeur d'épidémiologie Pierre Van Damme, qui a dirigé l'étude avec sa collègue Heidi Theeten.

Ils évoquent plus de 800.000 infections alors que les chiffres officiels recensent 68.751 cas confirmés. Selon les chercheurs, cela montre la proportion de personnes porteuses du virus sans le savoir. "Nous manquons clairement de nombreux cas d'infection".

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés