Début en mode mineur pour "Plaisir d'apprendre"

©Photo News

Alors que 2,8 millions étaient disponibles pour l'opération de remédiation "Plaisir d'apprendre" cet été, seuls 652.000 euros seront finalement utilisés.

2,8
millions €
Alors que 2,8 millions étaient disponibles pour l'opération "Plaisir d'apprendre", seuls 652.000 euros ont trouvé preneur.

L'initiative de la Fédération Wallonie-Bruxelles (FWB) visant à aider les communes à organiser des remédiations pour leurs élèves du secondaire cet été ne rencontre pas un franc succès. Sur les 2,8 millions de subsides qui étaient mis à disposition par le gouvernement francophone, seuls 652.000 euros ont trouvé preneur.

Baptisée "Plaisir d'apprendre", l'opération concerne l'organisation de stages de français, de mathématiques, de sciences et de langues d'une semaine minimum entre le 1er juillet et le 31 août. Les cours, destinés aux élèves allant de la 6e primaire à la 5e secondaire, doivent y représenter au moins 50% du temps global d'activités.

Vendredi dernier, date limite pour répondre à l'appel, 80 communes bruxelloises et wallonnes, soit environ 30% des entités éligibles, s'étaient manifestées. À hauteur de 125 euros de subvention par jeune, la FWB pouvait théoriquement financer des activités pour plus de 22.000 élèves dans les 272 communes éligibles.

Délai très court

80
Communes
Au total, 80 communes sur 272 ont répondu à l'appel à projet "Plaisir d'apprendre"

Malheureusement, les communes participantes n'ont prévu d'accueillir que 5.374 élèves. À titre d'exemple, la petite localité liégeoise d'Ouffet bénéficiera de 1.750 euros de subventions pour les 14 jeunes qu'elle prévoit d'accueillir, tandis que Bruxelles pourra compter sur 88.875 euros pour 711 élèves.

Le ministre-président Pierre-Yves Jeholet (MR) se veut toutefois positif: "Le délai pour répondre à l'appel était très court. On évaluera l'opération à son terme, mais pour une première, ce résultat me semble plutôt bon. Les moyens dégagés et non utilisés pourraient, par exemple, servir à rééditer l'expérience à la Toussaint."

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés