Publicité
Publicité

"DéFI casse l'union des francophones? Non!"

À Linkebeek et à Crainhem, les francophones ne présenteront pas une liste commune, comme c’était devenu une tradition en périphérie. Le MR accuse DéFI de casser le front francophone. Piquée au vif, Sophie Rohonyi, la présidente de DéFI en périphérie, réagit.