Publicité
Publicité

Des échauffourées à la troisième marche contre le CST

Les organisateurs demandent à être entendu par le gouvernement et appelle celui-ci à mettre en œuvre un débat avec les citoyens.