Publicité
Publicité

Des unifs flamandes en code orange, les francophones restent en jaune

©BELGA

Plusieurs universités flamandes adopteront le code orange pour leur rentrée académique, tandis que les francophones maintiennent pour l'instant le jaune, moins strict.

Les universités de Gand, Anvers et Hasselt, dont les rentrées académiques sont prévues lundi prochain, accueilleront leurs étudiants en adoptant le code couleur "orange". Conséquence: l'affluence sur leurs campus sera drastiquement réduite, tandis que leurs locaux ne seront remplis qu'au cinquième de leur capacité.

Du côté de la Fédération Wallonie-Bruxelles (FWB), les étudiants sont déjà de retour dans les auditoires depuis lundi dernier. Cette rentrée particulière s'est faite en code jaune, soit avec des critères moins stricts que ceux qui seront bientôt appliqués dans certains établissements au nord du pays.

Au vu des chiffres des contaminations en hausse, peut-on s'attendre à du changement côté francophone? "Nous ne modifions pas les plans à ce stade: la rentrée se fait toujours en code couleur jaune", précise-t-on au cabinet de la ministre compétente, Valérie Glatigny (MR). "Si un basculement devait être envisagé à grande échelle, une réunion de concertation serait organisée."

"Nous ne modifions pas les plans à ce stade: la rentrée se fait toujours en code couleur jaune."
Cabinet de Valérie Glatigny
Ministre de l'Enseignement supérieur (MR)

Localement, des modifications de stratégie pourraient toutefois être adoptées. Le protocole transmis aux universités et hautes écoles prévoit en effet que d'éventuels passages d'un code à l'autre puissent se faire sur base du code couleur de la commune où elles sont implantées.

Un rapide coup de sonde parmi les établissements francophones n'illustre cependant pas de volonté de changement dans l'immédiat. "Nous espérons pouvoir rester en code jaune aussi longtemps que possible, mais nous sommes prêts à passer à l'orange sans problème si cela s'avérait nécessaire", explique notamment le recteur de l'UMons, Philippe Dubois.

En vertu du code jaune, le port du masque est obligatoire "en tout temps" et seul un siège sur deux peut être occupé dans les auditoires de plus de 50 places. La fréquentation des campus et des infrastructures est aussi réduite de 25%. En code orange, elle devrait l'être de 80%.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés