Diego Aquilina inculpé et laissé libre sous conditions dans l'affaire Nethys

©Kristof Vadino

L'ex-CEO de l'assureur liégeois Integrale a été inculpé dans le cadre de l'affaire Nethys. Il a été laissé en liberté.

Diego Aquilina, débarqué au printemps 2020 de son poste de CEO d'Integrale, a été inculpé dans le cadre de l'affaire Nethys, a informé le procureur général de Liège, Christian De Valkeneer. Diego Aquilina est soupçonné de détournement par personne exerçant une fonction publique et abus de biens sociaux, précise le magistrat. M. Aquilina a été laissé libre sous conditions.

Diego Aquilina a été auditionné durant deux jours par les enquêteurs de l'Office central de répression de la corruption (OCRC) et a passé la nuit en cellule. En avril dernier, il avait été révoqué de son mandat de directeur général et administrateur par le conseil d'administration d'Integrale, après que la Banque nationale de Belgique lui a retiré son statut "fit and proper", gage d'honorabilité permettant aux assureurs et banquiers d'exercer dans certaines fonctions.

Nethys avait versé des indemnités dites de rétention de 14,47 millions d’euros à Stéphane Moreau (ex-CEO de Nethys), à Pol Heyse (ex-CFO), à Bénédicte Bayer (membre du comité de direction) et à Diego Aquilina, alors CEO d'Integrale.

Dans cette affaire, plusieurs personnes ont été inculpées, a indiqué le parquet général de Liège, dont Stéphane Moreau, Jacques Tison, Pierre Meyers, François Fornieri, Pol Heyse, Bénédicte Bayer et maintenant Diego Aquilina. Seul Stéphane Moreau devrait rester écroué encore quelque temps.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés