Publicité
mon argent

Durée de l'allocation de transition prolongée pour les jeunes veufs

L'allocation cumulable avec un salaire ou un revenu de remplacement que touche une personne veuve de moins de 48 ans sera prolongée dans le temps. ©doc

Les personnes qui se retrouvent veuves très jeunes toucheront durant plus longtemps une allocation cumulable avec un salaire ou un revenu de remplacement.

Les veufs et veuves (salariés et fonctionnaires) ont droit à une pension de survie. Mais ceux qui perdent leur conjoint très jeunes, alors qu’ils ont moins de 48 ans, touchent une allocation de transition qui peut être cumulée, pendant une durée limitée, avec un salaire ou un revenu de remplacement. La plupart des bénéficiaires de l’allocation sont des femmes.

La ministre des Pensions, Karine Lalieux (PS) a annoncé que la durée de perception de cette allocation de transition passerait de 12 à 18 mois pour une personne sans enfant, de 24 à 36 mois pour une personne avec un ou plusieurs enfants de plus de 13 ans, et de 24 à 48 mois pour une personne avec un enfant de moins de 13 ans ou un enfant en situation de handicap.

Par ailleurs, un montant minimum de 1.383 euros par mois (pour une carrière complète) est introduit, à l'instar de ce qui existe déjà pour la pension de survie.

Cette allocation est accordée au conjoint survivant, même si le partenaire décédé n’était pas encore pensionné.

Elle est réservée aux personnes mariées. Elle n’est pas accordée aux indépendants ni aux cohabitants légaux.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés