Eau, santé, pannes... La canicule frappe

Les agriculteurs sont inquiets. La canicule se superpose à la sécheresse, qui sévit depuis plusieurs mois. ©Photo News

Ce jeudi, les températures pourront atteindre les 35°C. En raison de la chaleur et d’un vent très faible, la Belgique subit une canicule précoce.

L'IRM a officiellement déclaré ce jeudi qu'une vague de chaleur touche le pays...

. La chaleur écrasante et le peu de vent ont eu plusieurs conséquences en ces jours les plus longs de l’année. En voici les principales.

+ 40%
Malgré l’appel à un usage parcimonieux, la consommation d’eau a augmenté de 40% par rapport à la moyenne habituelle de juin.

Consommation d’eau. À partir de ce jeudi, l’usage non nécessaire de l’eau sera interdit en Flandre. La Région veut empêcher le gaspillage d’eau potable dû à l’arrosage, aux piscines privées ou au lavage de voiture. Cette mesure sera obligatoire et sanctionnée par une amende, car la consommation d’eau a augmenté de 40% par rapport à la moyenne, malgré l’appel à un usage parcimonieux. La population est appelée à faire preuve de bon sens pour comprendre l’importance de cette interdiction. Les autres Régions n’ont pas pris de mesures, les effets de la sécheresse étant encore limités dans le sud du pays.

Santé. La chaleur, accompagnée d’un vent faible, favorise la formation d’ozone. Des dépassements du seuil européen d’information de 180 µg/m3 ont été observés sur l’ensemble du pays. Les personnes sensibles et les enfants peuvent ressentir des effets sur leur santé. Une concentration d’ozone élevée peut provoquer une irritation des bronches et des yeux, et peut diminuer les fonctions respiratoires. Que faire pour éviter ce problème? Thierri de Vos, de la Cellule interrégionale de l’environnement, explique: "Il n’y a pas de mesures immédiates à prendre contre les concentrations élevées d’ozone, car il s’agit d’un gaz qui se forme à partir d’autres particules quand le temps est ensoleillé et sans vent. Par exemple, une mesure sur le trafic routier serait inefficace, voire contre-productive". Par contre, il conseille: "Il faut éviter les efforts physiques importants en extérieur par ce temps, surtout entre midi et 20h, où les concentrations sont les plus fortes". En outre, il est important en cette période de chaleur de rester hydraté et de veiller à ce que les personnes plus vulnérables le restent également. Pour la communauté musulmane, en plein ramadan, la chaleur écrasante combinée aux jours les plus longs de l’année est un challenge supplémentaire.

Réseau ferroviaire. Le "plan été" a été activé sur le réseau ferroviaire du pays. Infrabel, le gestionnaire du réseau, veut prendre ses précautions, car le secteur est plus vulnérable aux incidents lors de vagues de chaleur. Les températures extrêmes soudaines peuvent provoquer des dilatations ou des rétrécissements des voies, voire plus rarement des déformations des rails.

Infrabel a donc installé des appareils de contrôle au niveau des voies pour prévenir tout problème.

Agriculture. Dans le secteur agricole, les inquiétudes sont vives car la vague de chaleur actuelle vient s’ajouter à une sécheresse qui dure depuis plusieurs mois. Les agriculteurs craignent un "bis repetita de l’année 1976", pendant laquelle une sécheresse avait sévèrement touché les récoltes européennes. Même s’il est difficile d’avancer un pronostic avant la récolte, la Fédération wallonne de l’agriculture appelle les agriculteurs à solliciter les commissions communales de constat de dégât. Elles permettent d’évaluer les cultures afin d’obtenir des compensations financières du fonds des calamités si la situation venait à empirer.

Pannes. Les fortes chaleurs ont provoqué une augmentation de 20% du nombre d’appels pour dépannage cette semaine, a communiqué l’entreprise d’assistance Touring. Les problèmes les plus fréquents concernent les batteries, le refroidissement du moteur, et les pneus. Touring avertit: "Il est absolument nécessaire avec cette température, non seulement de rafraîchir la voiture mais aussi ses occupants. Beaucoup de personnes n’ont pas de boissons en voiture. Or, l’air conditionné en voiture amplifie encore l’effet de déshydratation".

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect