Ecolo taxé d'antisémitisme

Un débat interne s'annonce chez Ecolo. ©BELGA

Une story Instagram de la coprésidente Rajae Maouane sur le conflit israélo-palestinien fait réagir la Ligue belge contre l'antisémitisme.

Ça risque de chauffer dans l'état-major Écolo. Les dernières sorties médiatiques de la coprésidente Rajae Maouane ne font pas que des heureux en interne. Rebelote jeudi. La Bruxelloise faisait l'objet d'une accusation d'antisémitisme suite à la publication d'une story sur Instagram exprimant son soutien à la cause palestinienne. L'image d'un combattant muni d'une fronde, accompagnée d'une chanson chantée par une artiste libanaise proche du Hezbollah a fait sortir du bois la Ligue belge contre l'antisémitisme (LBCA). Visées, des paroles encourageant à lutter contre les "fils de Sion".

"Cette incitation au passage à l'acte endossée par la co-présidente d'Ecolo est le point d'orgue d'un dévoiement antisémite constaté depuis plusieurs années..."
La Ligue belge contre l'antisémitisme

"Cette incitation au passage à l'acte endossée par la coprésidente d'Écolo est le point d'orgue d'un dévoiement antisémite constaté depuis plusieurs années dans le chef du parti des verts", dénonce la LBCA qui demande à Écolo d'exclure Rajae Marouane de ses rangs. Elle accuse le parti "de promouvoir dans notre pays l'antisémitisme contemporain et son cortège de violences..."

L'intéressée s'est dite "profondément heurtée" par cette accusation, renvoyant à son engagement politique marqué par la volonté de rapprocher les communautés. "Je regrette qu'une lutte aussi essentielle et actuelle que celle contre l'antisémitisme puisse être instrumentalisée pour disqualifier et salir celles et ceux qui en appellent à la justice et au droit international pour en finir avec ce conflit qui n'a que trop duré". Elle regrette que le choix de la chanson ait pu blesser. Sur BX1, le député vert Simon Moutquin a admis que ce choix n'était pas des plus opportuns. Avant de nuancer auprès de L'Echo en soutenant Rajae Maouane tout en "reconnaissant que ce choix ait pu heurter certains".

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés