Ecolo veut mobiliser l'épargne dormante des Belges pour les investissements publics

©Photo News

Ecolo et Groen ouvrent un cycle de réflexion sur la question des investissements publics productifs. Pour les Verts, il faut mettre la priorité sur l’efficacité énergétique, le digital, et la mobilité. Pour financer le tout, les deux partis souhaitent notamment mobiliser l’épargne dormante des Belges.

Souvenez-vous: en septembre dernier, Charles Michel annonçait pour sa grande rentrée qu’il était tout à fait ouvert à l’élaboration, en partenariat avec les entités fédérées, d’un solide Pacte d’investissements productifs. Une manière de répondre à l’appel de Bernard Delvaux (patron de la Sonaca), Johnny Thijs (ex-CEO de bpost) et Baudouin Meunier (administrateur délégué des Cliniques universitaires UCL Mont-Godinne), qui, dans une carte blanche datant de mai dernier, avaient appelé l’Etat à se mobiliser pour offrir au pays des infrastructures dignes de ce nom.

"Il faut lancer des obligations dans les secteurs qui sont choisis par l’Etat."
Jean-Marc Nollet (Ecolo)
Chef de groupe à la chambre

Ainsi, sur la base de résolutions régionales ou de déclarations pleines d’ambitions, le petit monde politique belge s’est mis ensemble à rêver de tunnels bruxellois sans amiante, de musées étanches et d’un réseau de RER wallon réglé comme une horloge. Mais six mois plus tard, force est d’avouer que l’on sait peu de chose sur les discussions qui se passent en coulisse, pour peu qu’elles aient lieu. C’est donc dans le but de relancer le débat que s’ouvre aujourd’hui BE.invest, le grand chantier de réflexion que proposent conjointement Ecolo et Groen au sujet de la relance par l’investissement productif. Entrepreneurs, syndicats, mais aussi représentants des sphères économiques et académiques seront ainsi amenés à s’exprimer sur le sujet lors d’un grand colloque et de plusieurs rendez-vous ponctuels répartis sur les mois de mars et d’avril.

Pour Jean-Marc Nollet, chef de groupe d’Ecolo à la Chambre, il est ici question de "créer une sorte d’électrochoc" au sien de la majorité. Car s’il dit croire sincère la volonté de Charles Michel et de son parti à s’engager pour ce Pacte, il craint cependant que la N-VA ne bloque le débat en coulisse. "Nous allons proposer une coalition de ceux qui veulent investir dans l’avenir. Avançons avec ceux qui veulent avancer." Comprenez: si ça coince au niveau de la Flandre et du gouvernement Bourgeois, faisons sans lui.

Axes prioritaires

Pour Ecolo et Groen, il convient en tout cas de déterminer rapidement les champs d’investissement qui sont prioritaires pour les générations futures. "La Belgique ne sera pertinente auprès de l’Europe que si elle vient avec une sélection pertinente de quelques secteurs, mais aussi avec une méthode."

Jean-Marc Nollet à la gare centrale de Bruxelles. ©Dieter Telemans

Premièrement, il faudrait donc, selon les Ecolos, mettre l’accent sur l’efficacité énergétique du patrimoine immobilier belge, qu’il soit public ou privé. "Il y a là un potentiel formidable de diminution de notre facture énergétique. Si on fait la somme de tout ce qui est importé, gaz, charbon… cela fait 15 milliards d’euros!" Ensuite, vient le digital, secteur dans lequel notre pays s’en sort bien mais peut mieux faire. "La Belgique a un potentiel dans ses universités, dans ses start-ups et dans ses spin-offs, mais elle n’a pas l’infrastructure réseau à la hauteur", regrette le député, qui déplore aussi les retards qu’accusent certaines zones rurales du pays en termes de connectivité. "ça ne doit pas concerner que la 4G +et la 5G à Bruxelles." Enfin, la mobilité et surtout le rail sont toujours au cœur des investissements rêvés par les Verts.

Financer sans dette

Reste tout de même la question du financement, dans un contexte où l’endettement est encadré de très très près par les normes européennes. Pour éviter de recourir à de nouveaux impôts, les écologistes sont prêts à sortir des sentiers battus: "Il faut lancer des obligations BE.Invest dans les secteurs qui sont choisis par l’Etat, et qui doivent être garanties par l’Etat." Une manière, selon le député, de redonner une fonction à l’épargne dormante et du sens à l’investissement des particuliers dans leur économie. S’appuyant sur des exemples à l’étranger, il propose aussi de mobiliser les fonds de pensions belges, et de les pousser à investir dans ces mêmes bons d’Etat. "Au Québec, par exemple, la majorité des placements sont des placements sur le territoire québécois, en considérant que les pensions doivent être aussi garanties par les emplois créés via l’argent placé."

"On sait que le gouvernement travaille"

Du côté des autres partis traditionnels francophones, l’idée d’une relance par l’investissement public séduit tout autant. Pour la chef de groupe cdH à la Chambre Catherine Fonck, il ne faut toutefois pas oublier d’ajouter les investissements de santé dans le paquet des priorités. "Attention aussi à ne pas recycler ce qu’on a déjà budgété." La députée humaniste commence cependant elle aussi à trouver le temps long. "Il (Charles Michel, NDLR) a annoncé 10 milliards à plusieurs reprises, mais depuis lors c’est vrai qu’on ne voit plus grand chose bouger."

Patience, patience, tempère le député MR Benoît Piedboeuf, qui dit n’avoir aucun doute sur la sortie prochaine du plan tant attendu. "Je pense que nous sommes aussi impatients qu’Ecolo de voir sortir ce plan. Seulement nous, on sait que le gouvernement travaille, et on attend qu’il ait fini de travailler, c’est tout." L’idée de mobiliser l’épargne pour relancer l’investissement ne lui déplaît en tout cas pas, mais pas autant que sa nouvelle idée:un fonds de compensation TVA (à l’instar de ce qui se fait en France) pour repenser le financement des communes qui, comme il le rappelle, sont responsables pour 40% des investissements belges. Celui-ci viendrait uniquement en aide à celles qui voudraient faire des investissements relatifs aux engagements de la Belgique pour la COP21. "L’idée, c’est donc, avec une procédure simple, de rembourser aux communes les 21% de TVA sur ces investissements."

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect