Publicité

Frank Vandenbroucke veut des contrôles aléatoires aux frontières

Pour le ministre de la Santé Frank Vandenbroucke, des contrôles policiers aléatoires aux frontières seraient une bonne idée pour contrôler également ceux qui voyagent en voiture. ©BELGA

Les voyageurs de retour de zones rouges, comme l'Espagne ou le Portugal, sont dans le viseur du ministre de la Santé Frank Vandenbroucke.

Le ministre fédéral de la Santé publique Frank Vandenbroucke souhaite que soient durcis les contrôles des voyageurs au retour de zones rouges, comme l'Espagne ou le Portugal.

La ministre de l'Intérieur Annelies Verlinden appelle, de son côté, les compagnies aériennes à prendre leurs responsabilités dans ce domaine, au risque de se voir infliger des amendes. C'est ce qu'ont déclaré les deux ministres dimanche sur la chaîne flamande VTM.

Contrôles aléatoires aux frontières

Pour M. Vandenbroucke, des contrôles policiers aléatoires aux frontières seraient une bonne idée pour contrôler également ceux qui voyagent en voiture.

Le ministre socialiste (Vooruit) insiste sur un contrôle plus strict des voyageurs qui reviennent des zones rouges. Les Belges qui reviennent d'une zone rouge ne doivent à proprement parler que présenter leur Passenger Locator Form (PLF) à l'arrivée.

"Nous avons explicitement prévu qu'il est de leur responsabilité d'effectuer ces contrôles dans l'intérêt de la santé de tous ceux qui prennent l'avion."
Annelies Verlinden
Ministre de l'Intérieur

Ceux qui n'ont pas de certificat covid de l'Union européenne (attestant d'une vaccination ou d'un test négatif, NDLR) doivent être testés à leur retour en Belgique et rester en quarantaine jusqu'à obtenir un résultat négatif.

Compagnies aériennes menacées d'amendes

Annelies Verlinden pense, quant à elle, que les compagnies aériennes devraient mieux contrôler leurs passagers. Il appartient aux compagnies aériennes de vérifier si les passagers ont été testés ou vaccinés. S'ils ne le font pas, ils risquent des amendes, a déclaré la ministre CD&V sur VTM, dimanche.

"Ils doivent se conformer aux règles. Nous avons explicitement prévu qu'il est de leur responsabilité d'effectuer ces contrôles dans l'intérêt de la santé de tous ceux qui prennent l'avion."

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés