Hausse des faillites en février

©mfn online editor import

Les faillites ont augmenté de 12% depuis le début de l'année, surtout en Flandre. Le climat des affaires se détériore.

L’année 2019 n’a pas démarré de la meilleure des façons au niveau des faillites. Au mois de février, 900 entreprises ont été contraintes de mettre la clé sous le paillasson, soit 8,8% de plus par rapport à février 2018, d'après Graydon, société de collecte d'informations économiques et financières.

Sur les deux premiers mois (janvier et février), les faillites ont augmenté de 12%. Avec un total de 1.916 faillites, c’est le troisième plus mauvais score de début d’année depuis 1996. Il n’y a qu’en 2013 et 2014 qu’on a fait pire.

Diminution des faillites à Bruxelles et en Wallonie

La progression des faillites se vérifie surtout en Flandre (+14%), alors qu’en Wallonie (-12,8%) et à Bruxelles (-8%), les faillites ont au contraire diminué. La baisse concerne toute les provinces wallonnes. Dans le Hainaut, les faillites sont au plus bas depuis dix ans, signale Graydon.

900
faillites
En février, 900 entreprises ont déposé le bilan en Belgique.

"Ces écarts régionaux illustrent un retournement de la conjoncture car la hausse des faillites se concentre essentiellement sur la Flandre", explique Eric Van den Broele, responsable du service d’étude chez Graydon. L'économie flamande est davantage tournée vers les secteurs marchands et vers les exportations. Elle est dès lors plus sensible aux aléas de la conjoncture économique internationale.

La baisse des faillites à Bruxelles constitue galement un renversement de tendance, après plusieurs années marquées par une forte progression des faillites. Celle-ci était le résultat de problèmes passagers (attentats, tunnels fermés, piétonnier, etc.), mais aussi de la chasse aux sociétés dormantes menée par la justice bruxelloise.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect