Publicité
Publicité
reportage

Isolés et précarisés, les étudiants sont plus exposés que jamais au risque de décrochage

Loin des caricatures d'une jeunesse désinvolte qui ne respecterait pas les mesures sanitaires, les étudiants souffrent particulièrement de la diminution des contacts sociaux. L'isolement, l'incertitude vis-à-vis de l'avenir et les problèmes de précarité augmentent le risque de décrochage scolaire en ce temps de pandémie.