Publicité
Publicité
interview

"Je suis triste de ne pas avoir réussi à faire aimer l'Europe aux Européens" (Jean-Claude Juncker)

Il nous a consacré une heure. L’heure du bilan, à quelques semaines de ses adieux à la Commission européenne. Jean-Claude Juncker évoque ses fiertés, économiques et sociales. Ses regrets, sans amertume. Et son combat contre le populisme d’extrême-droite, en attendant la relève.