Publicité

Jeholet contre une revalorisation des barèmes des profs formés en 4 ans

Le ministre-président francophone, Pierre-Yves Jeholet ©Photo News

Le ministre-président francophone Pierre-Yves Jeholet souffle le froid sur la réforme de la formation initiale des enseignants.

Le ministre-président de la Fédération Wallonie-Bruxelles (FWB), Pierre-Yves Jeholet (MR), n'entend pas négocier avant la fin de son mandat une revalorisation des barèmes pour les instituteurs et les régents qui seront bientôt formés en quatre ans, contre trois aujourd'hui.

"Je ne prendrai pas la responsabilité de mettre à charge de la Fédération un coût oscillant entre 300 millions et un milliard d'euros par an pour revaloriser la formation initiale des enseignants."
Pierre-Yves Jeholet
Ministre-président de la FWB

"Moi, d'ici 2024, je ne prendrai pas la responsabilité de mettre à charge de la Fédération un coût oscillant entre 300 millions et un milliard d'euros par an pour revaloriser la formation initiale des enseignants", a averti le libéral sur La Première. "C'est impayable et ce n'est pas possible", a-t-il jugé.

La FWB entend porter, dès la rentrée prochaine normalement, la formation initiale des enseignants de trois à quatre années. Les premiers profs formés en quatre ans seront donc théoriquement diplômés en 2026. Les syndicats espéraient pouvoir mener une négociation sur une revalorisation barémique de ces futurs enseignants sous cette législature.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés