Kris Peeters rappelle à Ryanair les conditions d'annulation

Kris Peeters a rappellé au patron de Ryanair les conditions de remboursement auxquelles les voyageurs peuvent prétendre. Lors de la prochaine grève du personnel de Ryanair les 25 et 26 juillet prochains, 31% des vols depuis et vers la Belgique seront supprimés, soit 50 vols sur 160.

"Une grève n'est pas un cas de force majeure!" C'est en ces termes que Kris Peeters, ministre des Consommateurs, a débuté sa lettre envoyée au patron de Ryanair, Michael O'Leary.

Ryanair doit tout mettre en œuvre afin de normaliser les relations avec son personnel. Cela permettrait de garantir un meilleur service aux passagers. Je rappelle que les voyageurs disposent de plusieurs possibilités de réclamations.
Kris Peeters (CD&V)
Ministre des Consommateurs

Il rappelle au patron de la compagnie low cost qu'à la veille d'un mouvement de grogne, il y a des règles à respecter notamment en matière de remboursement des voyageurs.  Le ministre revient ainsi sur les possibilités de réclamations qui sont offertes au voyageur lésé et la procédure à suivre. Des propos appuyés par Test-Achats.

 

→ Les démarches à faire?

  • En cas d'annulation ou de retard, prendre contact avec le service clientèle de la compagnie aérienne
  • Sans réponse dans un délai raisonnable (3-4 semaines) ou sans réponse vous convenant, prendre contact avec le service "droits des passagers" du SPF Mobilité via un formulaire de plainte en ligne. L'ajout de preuves (carte d’embarquement, courriers échangés avec la compagnie aérienne… ) est préférable.

→ Durée du traitement de la plainte? Cela peut prendre 4 à 6 mois.

→ À quelle compensation peut-on s'attendre? 

  • En cas d'annulation (prévenue moins de deux semaines avant l'heure ou sans proposition d'une alternative similaire):
    - 250 euros pour un vol de moins de 1500 km
    - 400 euros pour un vol intracommunautaire de plus de 1.500 km 
    - 400 euros pour un vol de 1.500 à 3.500 km
    - 600 euros pour tout autre vol
  • En cas d'annulation avec une solution alternative qui recule l'heure d'arrivée de 2heuros ou plus   : la compensation est réduite de 50%

 

Jusqu'à 50 des 160 vols Ryanair quotidiens depuis et vers la Belgique (soit 31%) seront supprimés les 25 et 26 juillet prochains, en raison de la grève du personnel de cabine de la compagnie irlandaise.

50.000
50.000
Jusqu'à 50.000 des 430.000 passagers seront touchés par la grève, en Europe.

Votre vol est-il concerné? 

→ Oui, si vous avez reçu une notification par mail ou SMS. Dans ce cas, la compagnie s'engage à rembourser intégralement le prix du billet dans les 7 jours.

→ Non, si Ryanair ne vous a pas averti de l'annulation de votre vol. Sans nouvelle de la compagnie, le vol est maintenu.

Jusqu'à 300 vols seront annulés dans toute l'Europe chaque jour de grève:

• En Espagne, 200 vols sur 830 (24%)

• Au Portugal, 50 vols sur 180 (27%)

• En Belgique, 50 vols sur 160 (31%). La porte-parole de l'aéroport de Charleroi chiffre très précisément les suppressions à 48 vols tant des départs que des arrivées, 

Les syndicats de quatre pays européens, notamment la Belgique, ont annoncé des actions de grève coordonnées pour réclamer de meilleures conditions de travail. Les 25 et 26 juillet, les stewards de Ryanair débraieront ainsi en Belgique, au Portugal et en Espagne. L'Italie y participera seulement le 25 juillet.

Le personnel de Ryanair bénéficie déjà d'un salaire élevé et de bonnes conditions de travail. Ces grèves sont totalement injustifiées et n'aboutiront à rien d'autre qu'à perturber les vacances des familles et à profiter aux compagnies aériennes concurrentes en Belgique, au Portugal et en Espagne.
Kenny Jacobs
Directeur marketing Ryanair

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés