L'année 2018 plus ensoleillée que la légendaire année 1976

©Photo News

L'été 2018 compte désormais 51 journées où la température a dépassé 25°C. C'est plus qu'en 1976, mais le record de 1947 n'est pas encore dépassé.

Depuis ce dimanche, l'année 2018 compte plus de journées d'été que la légendaire année 1976, lors de laquelle une sécheresse printanière avait été suivie d'une canicule estivale mémorable.

La 51e journée d'été de 2018 a été enregistrée ce matin à Uccle, alors qu'il n'y en avait eu que 50 en 1976, a expliqué le météorologue Frank Deboosere sur Twitter.

Une journée d'été est une journée durant laquelle la température maximale a atteint ou dépassé les 25°C. Le record reste celui de l'année 1947, qui en a comptabilisé 66.

En moyenne, 28 journées d'été ont été relevées à Uccle sur la période 1981-2010.

Accalmie en Europe, même si les températures restent élevées

Après l'intense vague de chaleur qui s'étend sur l'Europe depuis plusieurs jours, provoquant des records de température au Portugal, le continent bénéficie dimanche d'une accalmie, même si le mercure continue de tutoyer les 45°C au Portugal.

Le pic de chaleur a été atteint samedi au Portugal, mais les températures devraient encore rester élevées dimanche, d'après l'Institut portugais de la mer et de l'atmosphère (IPMA). Le record de température a tout de même été de 46,8°C à Alvega, à une centaine de kilomètres au nord de Lisbonne. L'incendie qui s'est déclenché vendredi dans la chaîne de montagne de Monchique (sud) continuait toujours de progresser sur deux fronts dimanche matin et mobilisait près de 780 pompiers. Un autre feu de forêt, à Estremoz, à environ 200 km de Lisbonne, a fait six blessés dont deux dans un état grave.

En Espagne, l'endroit le plus chaud du pays se situera dans la région de l'Estrémadure (sud-ouest), où le mercure devrait grimper jusqu'à 42°C, contre près de 44°C à Cordoue (sud) samedi. Par ailleurs, un feu à San Vicente de Alcantara, à la frontière avec le Portugal, a été "stabilisé", selon les autorités.

En Allemagne, la rentrée scolaire a lieu lundi pour les élèves des Etats allemands de Sarre (ouest), de Hesse (centre), et de Rhénanie-Palatinat (ouest). Mais en raison de la chaleur, les professeurs ont reçu pour consigne d'envisager de ne pas faire classe dans les salles habituelles mais dans des endroits mieux ventilés ou encore de renoncer à donner des devoirs à la maison. Sous un soleil de plomb, des milliers d'Allemands se ruent vers les points d'eau et les piscines publiques du pays prévoient déjà des records d'affluence, selon l'agence DPA.

Le thermomètre affichait dimanche aux Pays-Bas des valeurs de saison, autour des 25°C, alors qu'une autoroute avait dû être fermée samedi en raison de la fonte de l'asphalte sous le soleil écrasant. Mais la sècheresse persiste et endommage les cultures, notamment le maïs et les pommes de terre.

Coté britannique, les températures ont légèrement baissé ce week-end, malgré des pics autour des 30°C attendus dans certaines villes. Le Met, service météo national, prévoit que la vague de chaleur se maintienne sur la moitié sud du pays jusqu'à mardi, avant un retour à des températures plus habituelles.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect

Messages sponsorisés

n