L'"Arc majeur" rompt l'E411 à Rochefort

©BELGA

L’Arc majeur, œuvre d’art imaginée en 1985 par l’artiste Bernar Venet et réalisée dans les ateliers du centre d’expertise soudage du groupe CMI (Seraing), a officiellement été inauguré mercredi sur l’E411 à hauteur de Rochefort.

Cette sculpture pesant 200 tonnes est composée de deux arcs de dimensions différentes, donnant l’impression finale d’un demi-cercle entrecoupé par la route. L’œuvre devait initialement être posée sur l’autoroute A6, en France. "Elle a été conçue à la demande de Jack Lang, ministre français de la Culture du président François Mitterrand. Mais le projet a dû être abandonné à trois reprises", raconte le créateur de l’œuvre, Bernar Venet.

Le grand arc (60 m) est composé de trois caissons de 20 mètres de longueur tandis que le petit arc n’est constitué que d’un seul caisson de 20 mètres. "L’Arc majeur est une véritable prouesse technique. Vu la dimension des caissons et leur géométrie particulière, des chariots de soudage en procédé semi-automatique ont été utilisés", explique la Fondation John Cockerill, créée en 2017 pour mettre en valeur l’héritage de John Cockerill, dont CMI est un des derniers héritiers. "Quatre soudeurs et trois monteurs se sont relayés durant plusieurs mois, pour un total de plus de 6.500 heures de travail", illustre-t-elle.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect