Publicité
Publicité

L'arrêté "covid" de mars 2020 sur l'interdiction de circuler jugé légal

Dans un arrêté rendu ce mardi, la Cour de cassation conclut à la légalité de l'arrêté "covid" pris le 23 mars 2020, contenant l’interdiction de rassemblement et celle de se trouver sur la voie publique sans raison valable.