L'e-cigarette pire que la cigarette classique?

©BELGAIMAGE

La dangerosité des cigarettes électroniques pose question après le décès d'un jeune utilisateur bruxellois.

La cigarette électronique est-elle aussi nocive, voire plus néfaste, que la cigarette traditionnelle? La question revient au-devant de l’actualité alors que des médecins belges estiment qu’elle pourrait être à l’origine du décès d’un jeune Bruxellois de 18 ans.

Le débat fait également rage aux États-Unis, où Donald Trump envisage de faire passer l’âge minimum pour acheter des e-cigarettes de 18 à 21 ans.

Du côté des scientifiques, un seul mot d’ordre: la prudence. "Il n’y a pas assez de données scientifiques pour évaluer le risque, ou l’absence de risque, des cigarettes électronique", constate l’institut belge de santé Sciensano. "Les effets à long terme des inhalateurs électroniques de nicotine restent inconnus et des recherches plus poussées sont nécessaires", renchérit l’Organisation mondiale de la Santé. Les autorités belges ont émis deux nouvelles demandes d’avis auprès du Conseil supérieur de la santé durant l’été. Ces travaux sont en cours.

Après le décès d’un jeune Bruxellois, vapoteur, qui présentait de graves problèmes respiratoires, ses médecins envisageaient un lien entre sa e-cigarette – ou sa recharge contenant du CBD, un agent non psychoactif du cannabis – et l’infection pulmonaire fatale au jeune patient.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect