L'école restera partiellement ouverte, les vacances prolongées

©BELGA

Après deux semaines de congé, les élèves jusqu'à la 2e secondaire retourneront en classe. Pour les autres, ce sera à 50% à la maison. Les universités et hautes écoles restent fermées.

La rentrée post-vacances de Toussaint va être repoussée au 16 novembre pour tous les enfants, de la maternelle à la fin du secondaire, afin de casser la chaîne de transmission dans les écoles.

Les chiffres des contaminations dans l’enseignement ne s’améliorent en effet pas du tout. Les dernières données de l’ONE font état de 5.271 cas de Covid-19 signalés chez les élèves entre le 19 et le 25 octobre, soit 0,58% de la population scolaire. Du côté des enseignants, 1.804 profs ont été déclarés positifs. 30.811 élèves sont mis en quarantaine, et 897 enseignants.

Les 12 et 13 novembre donc, les cours seront suspendus pour les élèves. Les enseignants, eux, seront censés travailler, pour assurer les garderies ou préparer la rentrée. Il ne s’agit donc pas d’un prolongement des vacances.

En optant pour ce principe, on évite toute discussion sur le calendrier scolaire et les jours de présence obligatoire à l’école, définis dans le décret (entre 180 et 182 jours d’obligation scolaire sont inscrits dans la loi).

En optant pour ce principe, on évite toute discussion sur le calendrier scolaire et les jours de présence obligatoire à l’école (...).

Après cette pause de deux semaines, le Comité de concertation a opté pour la proposition faite par les acteurs de l’enseignement (syndicats, PO et représentants des parents), à savoir un retour à 100% en présentiel de la maternelle à la 2e secondaire. A partir de la 3e, c’est l’enseignement hybride (50% à l’école, 50% à la maison) qui sera mis en place, et ce jusqu'au 1er décembre.

Dans l'enseignement supérieur, la situation reste inchangée, écoles et universités restent fermées jusqu'au 1er décembre, sauf pour les labos et travaux pratiques.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés