L'homme qui voulait faire sauter la Banque nationale

©BELGA

Les services de police bruxellois ont découvert les plans détaillés de notre Banque nationale chez un repris de justice. On ignore comment celui-ci s'est procuré ces informations. La BNB est en effet réputée pour être une des forteresses les mieux gardées du pays. Une enquête est en cours.

C'est au cours d'une perquisition au domicile d'un repris de justice, que, presque par hasard, les services de police bruxellois ont découvert le mois dernier un fichier très documenté concernant la Banque nationale, a rapporté Sudpresse ce matin.

Ce document contenait en effet toute une série d'informations précises sur la BNB, comme les plans d'accès, les entrées et sorties du personnel ainsi que la quantité de C-4 (une sorte d'explosifs) nécessaire pour faire sauter les coffres.

La BNB, située au coeur de la capitale, est justement celle qui produit billets et pièces et en approvisionne les différentes banques du pays. Elle est ainsi soumise à des règles de sécurité très strictes, ce qui fait d'elle un des bâtiments les mieux gardés du pays. Il est par exemple impossible de visiter les lieux et une extrême confidentialité est exigée de la part des membres du personnel.

Pour toutes ces raisons, Sudpresse qualifie ce braquage de "mission impossible". Néanmoins, les documents en possession du suspect posent questions. A la base confiée à la police locale, l'enquête a été reprise par la police fédérale. L'objectif est de déterminer comment le suspect a eu accès à ces informations et d'identifier d'éventuels complices. 

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés