38,9°: nouveau record de chaleur en Belgique

©Photo News

Pour la première fois, le code rouge est activé sur la Belgique suite à la vague de chaleur. Le record de température, qui datait de 1947, a été battu. Nous n'avons jamais eu aussi chaud depuis 1833 et le début des observations en Belgique.

L'Institut royal météorologique (IRM) a pour la première fois placé notre pays en alerte rouge à la suite de la nouvelle canicule. C'est ce qu'a indiqué mardi sur Twitter le météorologue David Dehenauw, responsable des prévisions de l'IRM.

Selon David Dehenauw, la décision de placer le pays en code rouge a été prise après consultation du groupe d'évaluation des risques (Risk Assessment Group) et le directeur général de l'IRM "car des critères objectifs de la phase d'alerte ont été atteints". Des températures de 39 à 40° sont attendues ces mercredi et jeudi sur le pays. Le record historique de chaleur du 27 juin 1947, avec 38,8°C, corrigés à 36,6°C, a été battu ce mercredi. Le mercure a atteint les 38,9 degrés à Kleine Brogel.

Code rouge?

Le code rouge implique plusieurs mises en garde et recommande certaines mesures comme: boire beaucoup, maintenir un régime salé, du repos, séjourner dans une pièce refroidie, utiliser des chiffons humides en cas de déshydratation et éviter le rayonnement direct du soleil. "Prenez des mesures afin d'assurer votre sécurité ainsi que celle des autres, et, si possible, protégez vos biens personnels. Suivez scrupuleusement les conseils des autorités compétentes", précise l'IRM sur son site internet.

 

Code orange pour les zones naturelles et forêts en Flandre

L'Agence flamande pour la nature et les forêts (Agentschap voor Natuur en Bos) a déclenché mercredi le code orange pour toutes les zones naturelles et forêts en Flandre, en raison de l'extrême sécheresse qui implique un risque d'incendie. Au sud du pays, aucune alerte au risque d'incendie n'est déclenchée "pour le moment", selon un porte-parole du service public de Wallonie. En conséquence du code orange en Flandre, il est interdit de faire un feu dans les zones naturelles, les tours incendies sont occupées en permanence et l'intervention des pompiers est renforcée en cas de brasier.

Toute l'Europe suffoque

→ En France, la quasi-totalité des régions sont sous alerte canicule. Un nouveau record de chaleur a été atteint mardi à Bordeaux, avec 41,2°C, et Météo France prédit des températures jamais vues en plus de 70 ans jeudi à Paris avec 41°C. Le record actuel date de 1947 avec 40,4°C. En revanche, le record national de température ne devrait pas être dépassé: il avait été battu fin juin avec 46°C dans le sud.

→ L'Italie est également touchée et les autorités ont élevé l'alerte au niveau 3 ("bulletin rouge") dans cinq villes pour mercredi, Bolzano, Brescia, Florence, Pérouse et Turin.
L'alerte de niveau 3, explique le ministère, est déclenchée en présence de "conditions d'urgence pouvant avoir des effets sur la santé des personnes actives et en bonne santé, et pas seulement sur des sous-groupes à risque comme les personnes âgées, les très jeunes enfants et les personnes atteintes de maladies chroniques". Et une douzaine de villes, dont Rome, seront concernées par le bulletin rouge jeudi, journée du pic de la canicule.

→ La Grande-Bretagne n'est pas en reste et pourrait connaître le jour le plus chaud de son histoire jeudi: "Nous allons probablement battre le record de chaleur de juillet, qui est de 36,7°C, et il existe même une possibilité de battre le record absolu de 38,5°C", indique ainsi la météo britannique (Met Office). De ce fait la compagnie ferroviaire Southeastern a d'ores et déjà prévenu ses usagers que le trafic jeudi serait "significativement réduit" en raison des températures et conseille tout simplement d'éviter de voyager ce jour-là.

→ Les Pays-Bas sont également en alerte "orange", mis à part les îles les plus septentrionales. Le record de chaleur y a été battu, avec 38,8°C enregistrés ce mercredi. En Allemagne, le mercure atteindra dans les prochains jours les 41°C dans la région de Cologne. La Sarre devrait battre quant à elle le record absolu de 40,3°C, datant de 2015, a précisé l'agence météo allemande DWD.

→ Enfin, la moitié de la Suisse est en alerte orange canicule et le service météo national prévoit "un dégel important en haute montagne" où l'isotherme 0°C sera mercredi à une altitude inhabituellement élevée de 4.800 m, soit plus haut que le point culminant du pays.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect