La Belgique risque de manquer de seringues

Sont concernées: les seringues d'1 ml, qui permettent de tirer six doses du flacon de vaccin Pfizer au lieu de cinq. ©Photo News

La Belgique risque de faire face à une pénurie de seringues d'1 ml, qui permettent de tirer un maximum de doses des flacons du vaccin Pfizer, à partir de mi-février.

"Il y a un goulot d’étranglement concernant les seringues", a reconnu le ministre fédéral de la santé, Frank Vandenbroucke (sp.a), en commission de la Santé, à la Chambre. "Soyons clair, nous avons assez de seringues et d’aiguilles. Mais depuis peu, on nous dit qu’on peut puiser six doses au lieu de cinq dans le flacon du vaccin Pfizer, mais avec une seringue d’1 ml. Et ces seringues, on n’en trouve pas facilement", a expliqué le ministre.

"Il y a un problème potentiel que nous essayons de résoudre."
Frank Vandenbroucke
Ministre fédéral de la Santé

La Belgique s’était inscrite dans une commande européenne en décembre, qui accuse du retard. "C’est fâcheux", reconnait le ministre. "Nous avons donc nous-mêmes commandé des seringues d’1 ml: 380.000 ont déjà été livrées en décembre, et 3,6 millions arriveront le 15 mars. Mais entre les deux, il y a un problème potentiel que nous essayons de résoudre."

A partir de mi-février

Cette pénurie pourrait ne se manifester qu'à partir de la mi-février. Cela ne veut pas dire que la vaccination devra s’arrêter. "Nous avons une grande disponibilité de seringues de 2 ml. Mais cela signifie que nous pourrions n’avoir que cinq doses par flacon au lieu de six. Mais nous n'avons pas encore dit notre dernier mot", a conclu le ministre.

Ces informations ont déclenché de fortes critiques de plusieurs parlementaires: "Après la saga des masques, voici la saga des seringues."

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés