La carte verte devient blanche... ou électronique

©RV-DOC

Dès le 1er juillet, la carte internationale d'assurance auto change de look. L'occasion de rappeler à quoi elle sert.

Le Bureau belge des assureurs automobiles (BBAA) fait savoir qu’à partir du 1er juillet, le certificat d’assurance de votre voiture, mieux connu sous le nom de "carte verte" sera exclusivement imprimée sur fond blanc

Les assureurs pourront désormais délivrer ce document en version papier ou en version numérique. Il suffira dans ce cas d’enregistrer le certificat d’assurance dans votre smartphone, sans oublier de le partager avec tous les conducteurs occasionnels du véhicule – ou de l’imprimer.

La coexistence d’exemplaires sur fond vert et sur fond blanc est admise jusqu’au 31 décembre 2021. Si vous avez encore une carte verte à bord après le 1er juillet, pas de panique. Vous recevrez un nouvel exemplaire blanc ou en version numérique d’ici la prochaine échéance. Chaque année, vous recevez une nouvelle carte d’assurance qui remplace la version précédente. L’assurance auto est généralement valable pour un an.

La carte d’assurance, qui apporte la preuve que vous êtes assuré, doit pouvoir être présentée en cas de contrôle.

31.12.2021
Période transitoire
La coexistence d'exemplaires sur fond vert et sur fond blanc est admise jusqu'à la fin de l'année prochaine.

C’est un document de bord obligatoire, au même titre que le certificat d’immatriculation, le certificat de conformité et le certificat de visite. Il mentionne le numéro de contrat d’assurance qui est utile pour remplir le constat européen d’accident en cas de sinistre. Pour rappel, le constat peut également être fait au moyen d’un smartphone via l’application Crashform.

Le certificat mentionne également dans quels pays votre assurance auto est valable et pour quelle période.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés