Publicité

La confiance des chefs d'entreprise plutôt stable en novembre

©BELGAIMAGE

Si l'indicateur de confiance des chefs d'entreprises s'est redressé dans la construction, il s'est contracté pour les services aux entreprises.

L'indicateur de confiance des chefs d'entreprises était plutôt stable en novembre. C'est ce qu'indique la Banque nationale de Belgique (BNB) dans son baromètre mensuel. La confiance est restée inchangée dans l'industrie manufacturière et le commerce. La construction est donc le seul secteur d'activité qui a connu une amélioration de la confiance en novembre. Dans le secteur des services aux entreprises, les chefs et cheffes d'entreprises ont porté un regard plus négatif sur la situation actuelle mais leurs perspectives sont plutôt optimistes, note la BNB.

Les entreprises considèrent que les conditions d'accès au crédit bancaire sont devenues plus contraignantes.

La courbe synthétique globale, qui reflète la tendance conjoncturelle sous-jacente, reste quasi stable, à 4,2 en novembre, contre 4 points en octobre. À ce niveau, elle reste largement supérieure à sa moyenne depuis 1980 (-7 points) mais elle s'élevait à 7,6 points en août et même à 10,1 points en juillet, son record. Par ailleurs, les entreprises considèrent que les conditions d'accès au crédit bancaire sont devenues plus contraignantes, selon l'enquête trimestrielle sur l'appréciation des conditions de crédit, menée en octobre 2021.

10% des entreprises jugent que les conditions sont restrictives, contre 9,1% en juillet. Avant cela, la proportion avait baissé de manière continue depuis avril 2020 et le début de la crise sanitaire. Ce sont surtout les entreprises dans la construction qui ont perçu les conditions de crédit comme plus contraignantes (13,9% les ont jugées difficiles, contre 6,5% en juillet).

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés