Publicité
Publicité

La défense de Nemmouche se heurte à un mur

Me Courtoy, conseil de Mehdi Nemmouche, a réitéré ce mardi son argumentaire sur un "trucage" des images de vidéo-surveillance du Musée juif. Il affirme que des lunettes sont visibles sur le visage du tueur au début de la scène, avant de "disparaître" à un moment. Un argument peu évident qui suscite la perplexité des parties.